A la découverte des moyens de dératisation !

0

Ça commence par la présence d’un rat, puis deux. À la maison ou dans d’autres lieux, les organismes nuisibles se propagent avec une vitesse inestimable. Les ravages matériels et pertes financières viennent ensuite. Des moyens de dératisation faits par vous même sont possibles, mais si c’est déjà tard, il faut se confier aux professionnels. Appelez le dératiseur 75.

Parmi ces méthodes faites maison, il s’agit d’utiliser des pièges, beaucoup de pièges. L’installation de ces derniers nécessite une vérification. C’est une étape importante, car il faut se rassurer que les pièges soient efficaces.

Les pièges vivants, les pièges instantanés et les pièges à colle

Les rats semblent inoffensifs, mais leurs dégâts peuvent être coûteux. Pour y faire face, l’utilisation des pièges est très poussée. Puisqu’il existe une catégorie de rat de même race, les pièges à adopter doivent aussi être ciblés. Dans une population de rat coexistent des rats A et A’. Les rats A sont les premiers rats pris par les pièges et sont qualifiés de rat inférieur. Ils peuvent être victimes des pièges à ressort. Quant aux rats A’ ou rats supérieurs, ils ne prêtent pas attention aux pièges à ressort et peuvent ne pas être piégés. À ce niveau-là, il faut adopter un piège vivant comme les rodenticides. L’utilisation d’appâts pour rongeurs coûte plus que les simples pièges à rats, mais leur efficacité vire au succès. Ne vous mettez pas en contact à mains nues avec les rats piégés ou morts, laissez les tâches aux pros, dératiseur 75.

Lorsque vous utilisez des pièges instantanés, le résultat peut vous satisfaire. Les pièges à ressort peuvent attraper et tuer des rats de catégories A et ils sont peu coûteux. Le petit souci, c’est que ce ressort est très fort et tape à une vitesse très rapide. Sur ce, vous risquez de vous blesser tout comme vos animaux de compagnie. Pour les pièges à colle, ils sont légèrement moins efficaces que les pièges à pression. Par contre, ils peuvent accéder aux endroits étroits dont les rats aiment se promener. Il faut bien conserver ces pièges dans un milieu sec et sans poussière.

Les pièges à rats et leurs avantages

Pour faire face aux rongeurs et d’autres organismes nuisibles, plusieurs méthodes existent telles que l’utilisation des pièges. Les appâts pour rongeurs contiennent du poison, des précautions sont à prendre, car vos animaux domestiques courent un danger. Vaut mieux opter pour le piégeage. Les petits rats n’ont pas de chance face aux pièges et le résultat est immédiat. Le rat mort dégage une forte odeur, il est alors préférable de piéger les rats à cage. Pour les questions d’hygiène, il faut bien laver ses mains avec du savon pour éviter les microbes et les maladies. C’est une règle de base de la santé, mais il faut aussi reconnaître que vos ennemis les rongeurs vivent sous des conditions malsaines. Bien que les résultats offerts par les pièges soient rapides, il faut être laborieux et réalistes, dans le sens de l’attente que vous apprêtiez face aux arrivées des rats. La présence de rats en nombre et en fréquence est à étudier pour ensuite choisir un moyen de dératisation. Divers types de pièges peuvent aider pour extraire les rats et les organismes nuisibles.

Les emplacements globaux des pièges à rats

Les rats sont des animaux coriaces. Pour les piéger, il faut être plus malin qu’eux et être stratégique. Il s’agit donc de placer vos pièges dans des endroits sûrs. Les rats fréquentent presque toutes les pièces de la maison et possèdent des zones d’activité. Cette zone peut se définir par rapport à leurs besoins. L’on peut citer les endroits où il y a de la nourriture, des restes d’aliments, ou simplement des ordures ménagères. Ensuite il y a les lieux sombres où ils aiment s’abriter et se balader. Les rats se déplacent un peu partout dans la maison, le long des murs peut être exploité, et les appareils ménagers sont leur cachette. Concernant ce déplacement, les rats rampent et courent dans ces endroits, placez vos pièges dans ces lieux, espacés de 5 à 6 mètres. Mettez des pièges contre le mur, les rats y courent souvent afin d’éviter d’être repérés.

Les rats préfèrent les lieux clos et calmes, vous pouvez combiner ces méthodes. Optez pour les appâts avec un piège à déclenchement en le personnalisant selon vos perceptions sur le rongeur : surface des trous, forme de la boîte pour le déclenchement.

Les emplacements spécifiques des pièges

Après avoir vu les emplacements globaux du système de piégeage, des lieux spécifiques peuvent aussi abriter des rats. Il faut ainsi viser plusieurs endroits pour s’assurer que les rats n’ont pas de chance de s’enfuir et de se propager. Les rats suivent un circuit pour parvenir à un foyer. Veillez à ce que leurs pistes soient équipées de pièges. Faites le tour de la maison, identifiez les fissures ou trous où les rats peuvent y accéder. En chemin, vous pouvez voir que votre parcours peut être celui des rats. Installez des pièges contre les murs, même si l’angle vous semble impossible. Pour piéger ces bêtes au toit, installez des pièges sur les branches des arbres ou près des clôtures. Les rats de toit détectent les nouveaux objets installés, changez l’endroit d’installation des pièges tous les deux semaines, car cela va les rendre indifférent et augmente les alternatives de capture.

Un autre système de piégeage est le fait d’enterrer les pièges non installés. Oui, vous avez bien lu! Les pièges peuvent être enterrés dans les sciures de bois, dans des grains. Il faut feinter les rats avec des appâts au-dessus du piège non installé pour qu’ils s’habituent au scénario. Au moment où les appâts commencent à disparaître, installez les pièges. Le taux de réussite de ce piège varie selon le nombre de pièges que vous avez installé. Dératisation 75 est un organisme compétent dans ce domaine. Si vous repérez des cas étranges concernant les rats, n’hésitez pas à appeler le dératiseur 75.

 

Share.

About Author

Comments are closed.