Comment faire face à une situation de surendettement ?

0

La réponse de nos experts

Actuellement, les ménages qui font face à une situation de surendettement peuvent améliorer leurs finances en optant pour un rachat de crédit. Toutefois, ils peuvent aussi saisir la commission de surendettement pour bénéficier de mesures qui permettraient de régler leur situation.

Opter pour le rachat de crédit

Certains l’appellent regroupement de crédit et d’autre restructuration de prêts. Quoi qu’il en soit, le rachat de crédit est une opération bancaire consistant à regrouper en un seul plusieurs prêts en cours de remboursement : crédit immobilier, à la consommation, etc. Autrement dit, cette démarche offre la possibilité aux emprunteurs de payer désormais une seule mensualité à défaut de plusieurs. Le regroupement de prêts facilite considérablement la gestion budgétaire des ménages, et notamment ceux qui encourent le surendettement suite à :

– un changement de situation familiale : une nouvelle naissance, un divorce, un décès, etc.

– un changement de situation professionnel le : une perte d’emploi, un passage à la retraite, etc.

– des retards de paiement des impôts.

 

Le regroupement de crédit permet en fait d’obtenir un rééchelonnement des crédits en cours ainsi qu’une réduction importante du montant des mensualités. En effet, pour certains cas, cette réduction peut réduire de 30 à 50 % le montant des échéances mensuelles pour une durée de remboursement plus étendue. Les outils de simulation rachat de crédit en ligne sont les meilleurs indicateurs pour avoir une idée des perspectives offertes aux emprunteurs.

 

Ainsi, le rachat de crédit est d’abord une alternative intéressante pour assainir ses finances en vue de s’extirper d’une menace de surendettement, mais aussi pour se créer une marge pour financer un nouveau projet. Les emprunteurs sont ainsi nombreux à profiter d’un rachat de crédit pour le financement des études de leurs enfants, l’achat d’un nouveau bien immobilier, la réalisation de travaux de rénovation, etc.

 

Les autres alternatives ouvertes aux emprunteurs en situation de surendettement

Outre le rachat de crédit, une autre voie est ouverte à l’emprunteur surendetté. Il peut en effet saisir la commission de surendettement, et cela dans l’objectif de trouver des solutions à l’amiable. Dans ce cas, il devra déposer un dossier auprès de cette instance qui décidera de sa recevabilité sous un délai de 3 mois. Si son dossier est recevable, le débiteur ne pourra plus être poursuivi par ses créanciers. La commission inscrira par ailleurs le débiteur au FICP (fichier national des incidents de remboursement des crédits aux particuliers) afin d’éviter l’augmentation de sa dette par de nouveaux crédits.

 

Ensuite, la commission proposera :

– soit un accord à l’amiable entre le débiteur et les créanciers. Cette démarche est souvent envisagée lorsque le débiteur dispose de revenus réguliers pour le remboursement de ses dettes. Un reste à vivre sera dès lors laissé au débiteur pour lui permettre de vivre convenablement tout en s’acquittant de ses dettes.

– soit un rétablissement personnel qui est destiné aux emprunteurs dont la situation est irrémédiablement compromise, c’est-à-dire dans l’incapacité avérée de rembourser leurs dettes. Cette option donne lieu soit à l’effacement des dettes pour insuffisance d’actifs, soit à une liquidation judiciaire des biens des débiteurs.

Partagez-nous vos réponses

Share.

About Author

Leave A Reply