La Formule 1 un tremplin pour l’industrie automobile ?

0

La réponse de nos experts

Le championnat du monde de Formule 1 est né en 1946 après la Seconde Guerre mondiale pour fédérer sous un même règlement technique les différents Grand Prix Automobile d’avant-guerre.

Dès le premier Grand Prix, en 1901, les constructeurs automobiles alors à leurs débuts, se lancent dans la compétition pour tester leurs technologies et prouver à leurs clients que leur marque est la meilleure.

1950, naissance du championnat du monde de Formule 1

En 1950, un trophée récompensant le vainqueur de l’ensemble du championnat de Formule 1 est créé. Cette coupe donne ses lettres de noblesse à la F1 et son célèbre Grand Prix de Monaco. Avec les 24H du Mans, la Formule 1 devient dès lors l’endroit où les constructeurs automobiles souhaitent être vus et surtout gagner.

Ferrari, Lotus, Mercedes, Honda puis Renault dans les années 70 et bien d’autres vont se lancer dans l’aventure et remporter de nombreux trophées.

C’est sur les circuits de F1 par exemple que Renault a popularisé le moteur Turbo au début des années 80. L’électronique embarquée, partout présentent dans nos voitures de tous les jours, a connu sa gloire en Formule 1 dès le début des années 90. Depuis 2014, la Formule 1 a rejoint les 24H du Mans en mettant en piste des moteurs Hybride avec récupération d’énergie.

Des artisans à côté de l’industrie

L’automobile doit aussi beaucoup également à de petits artisans comme la Scuderia Minardi qui a débuté en Formule 1 en 1985. Avec leurs faibles moyens, ils ont eux aussi mis sur la piste des voitures de leur conception et développer l’automobile.

Partagez-nous vos réponses

Share.

About Author

Leave A Reply